Bien vivre c’est aussi bien vieillir #Hamon2017

http://psasnieres.fr/wp-content/uploads/marseille-verbatim-09.png
http://psasnieres.fr/wp-content/uploads/marseille-verbatim-08.png
http://psasnieres.fr/wp-content/uploads/marseille-verbatim-07.png
http://psasnieres.fr/wp-content/uploads/marseille-verbatim-06.png
http://psasnieres.fr/wp-content/uploads/marseille-verbatim-05.png
http://psasnieres.fr/wp-content/uploads/marseille-verbatim-04.png
http://psasnieres.fr/wp-content/uploads/marseille-verbatim-03.png
http://psasnieres.fr/wp-content/uploads/marseille-verbatim-02.png
http://psasnieres.fr/wp-content/uploads/marseille-verbatim-01.png

Nos 12 propositions pour le bien vieillir

L’adaptation de la société au vieillissement : une société bienveillante pour les séniors

  • Mise en œuvre d’un plan de 150.000 logements adaptés sur 5 ans en développant le micro-crédit à taux zéro et en élargissement le crédit d’impôt. Benoît Hamon instaurera un Crédit à taux zéro et un Crédit d’impôt bien vieillir pour permettre à toutes les familles d’adapter leurs logements.
  • Lancement d’un plan « Domotique et nouvelles technologies » pour équiper les logements des seniors et améliorer la prévention.
  • Encourager les communes à décrocher le label « Ville, amie des Aînés ».
  • Développement des nouvelles formules alternatives d’habitat (résidences séniors, habitats groupés, béguinages…) afin de lutter contre l’isolement des personnes âgées.

Un sujet dirigé vers les familles et les aidants : zéro famille sans solution

  • Chaque famille aura un référent (caisse de retraite, centre communal d’action sociale (CCAS), centre local d’information et de coordination (CLIC) ou Conseil départemental).
  • Création d’un numéro Vert pour conseiller et guider les familles.
  • Mise au menu des négociations sociales de branche la question de la « Génération Pivot », c’est-à-dire de cette grand-parentalité active qui s’occupe des petits-enfants et des parents âgés
  • Renforcement du statut d’aidant notamment en direction des conjoints de malades d’Alzheimer.

Bien vieillir à domicile ou bien vieillir en Ehpad : des coûts allégés pour les familles

  • Augmentation de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) de 30% afin d’améliorer la prise en charge, de mieux former et de mieux rémunérer les aides à domicile qui s’occupent de nos aînés. Cet effort financier d’1 milliard d’euros bénéficiera en priorité aux personnes âgées les plus modestes et/ou les plus dépendantes.
  • Création d’une allocation unique « bien vieillir en Ehpad », dégressive avec le revenu, afin de permettre aux familles de catégories modestes et moyennes de voir leur facture diminuer.
  • Mise en œuvre un plan de 1 milliard d’euros sur 5 ans de renforcement des moyens de l’Assurance Maladie afin d’augmenter la présence d’aides-soignantes auprès des résidents à hauteur de 3 à 5 par Ehpad.

Un panier de services publics « Bien vieillir » accessible pour tous à moins de 30 minutes

  • Création d’un panier de services publics « Bien vieillir » accessible pour tous à moins de 30 minutes. La prise en charge du grand âge et de la dépendance sera incluse dans le panier de services publics à moins de 30 minutes que je mettrai en place. Afin d’aider les personnes âgées dépendantes et de garantir le droit au répit des aidants par l’accessibilité, je garantirai ainsi l’accessibilité en moins de 30 minutes à un accueil de jour Alzheimer, un Ehpad avec places accessibles, un service de soin à domiciles (SSAD) et un Point Conseil.

👉 Benoît Hamon engage avec ces 12 mesures un investissement de 3 milliards d’euros en année pleine pour une société du bien vieillir.

Ces dépenses seront totalement investies dans l’économie nationale. Il s’agit d’un investissement fortement créateur d’emplois (90 000) tant en personnel soignant dans les Ehpad (établissement d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes) que dans l’aide à domicile. Cela va permettre aussi le développement d’une filière artisanale dans l’adaptation des logements et le développement de la filière domotique.