Tribune des élus socialistes d’Asnières (Avril 2016)

Le 11 et 12 mars s’est déroulée la 31ème collecte des restos du cœur, 70 000 bénévoles épaulés par des milliers de citoyens, ont collecté dans plus de 6 000 grandes surfaces partout en France.

Pendant que les asniérois répondaient à ce généreux appel, la majorité municipale nageait à contre-courant de cet élan de solidarité!

En effet, suite à une décision municipale, les restos du cœur et les bébés du cœur, qui servent 12 000 repas adulte et 30 000 repas bébé annuels, ont été invité à quitter les locaux que nous avions mis à leur disposition pour permettre une opération immobilière.

Après avoir fermé l’épicerie solidaire, la majorité municipale est prête à supprimer un nouveau maillon de la chaîne de première urgence que nous avions constituée en faveur des familles les plus fragilisées.

Si on ajoute à ce triste épisode, la suppression d’emplois d’insertion à la régie de quartier, le coup d’arrêt porté à la politique de mixité sociale par la modification des règles de construction en matière de logement social, la mise à mal des actions en faveur de la jeunesse de l’emploi et des quartiers prioritaires, nous avons là une image précise du triste destin que le maire réserve à notre ville.

Comptez sur nous pour tenter de le détourner de ce scabreux chemin.