Voeu réaffirmant la nécessité de la construction d’un collège supplémentaire intercommunal dans le quartier des Grésillons

Depuis plusieurs années, les élus de Gennevilliers et d’Asnières-sur-Seine réclament la construction d’un collège supplémentaire dans le quartier des Grésillons à l’usage des élèves de Gennevilliers et d’Asnières-sur-Seine.

En 2013, le Conseil départemental des Hauts-de-Seine a reconnu la nécessité de la construction d’un nouveau collège. En effet, dans un courrier en date du 7 mars 2013 adressé à Monsieur BERARD DE MALAVAS, ancien conseiller général, le Président du Conseil Départemental indique “En considérant les projets d’urbanisation des quartiers avoisinants, dont certains sont très avancés, je vous confirme que cette opération apparaît nécessaire aux yeux du Conseil général”.

Le terrain retenu pour ce projet est situé sur l’ancien site de la Sorbonne Nouvelle (Avenue des Grésillons). L’Etat a déclassé et vendu le terrain. Les bâtiments existants doivent prochainement être détruits.

La nécessité de la construction d’un collège supplémentaire est fondée sur l’augmentation actuelle et à venir des effectifs scolaires des écoles élémentaires de Gennevilliers et d’Asnières-sur-Seine en raison de la création de nouveaux quartiers en voie d’achèvement ou en projets à moyen terme dans les deux communes.

Les collèges existants dans les deux communes accueillent déjà de plus en plus d’élèves, l’arrivée de nouveaux élèves portera ces collèges au-delà de leurs capacités d’accueil théorique.

Pourtant, un article du Parisien du 17 octobre 2016 laisse entendre que la majorité départementale (LR) aurait décidé, sans concertation, que le nouveau collège intercommunal ne serait finalement pas un 5ème collège mais viendrait simplement remplacé le Collège Voltaire, qui serait amené à fermer.

Cette solution court-termiste méconnaît les besoins des élèves de Gennevilliers et d’Asnières-sur-Seine. Elle n’est ni envisageable, ni acceptable.

Aussi, le Conseil municipal demande au Conseil départemental des Hauts-de-Seine de clarifier sa position et de réaffirmer la nécessité de la construction d’un nouveau collège supplémentaire à vocation intercommunale pour les communes de Gennevilliers et d’Asnières-sur-Seine.