Tribune des élus socialistes d’Asnières – Asnières Infos Octobre 2015

Dans un contexte de forte abstention et au terme d’une campagne agressive et dégradante, les élections de juin dernier nous ont confié la lourde tâche de conduire l’opposition. Fidèles à nos engagements et convictions au service des Asniérois, nous continuerons de proposer ce qui est juste,  promouvoir la solidarité et le vivre-ensemble, combattre le mensonge.

Par notre mobilisation aux côtés des parents d’élèves, nous avons obtenu le retrait de la préinscription obligatoire instaurée sans concertation par la municipalité pour les activités périscolaires.

Malgré notre insistance et alors qu’un élan de solidarité dépassant tout clivage politique traverse notre pays, la municipalité a refusé de s’associer, même modestement, à cet effort envers les réfugiés.

Le Maire veut faire d’Asnières une terre de repli et, après l’avoir décrétée ville pauvre, il s’oppose pour raison politicienne à la carte d’intercommunalité du Préfet. Ce projet présente pourtant l’intérêt pour Asnières d’être dans une interco à taille humaine avec nos villes voisines tout en appartenant à la puissante et riche Métropole du Grand Paris.

Notre ambition : qu’Asnières soit une ville qui compte et sur qui on peut compter !

Vos élus socialistes,

(Marie-Christine Baillet, Luc Bérard de Malavas, Bryan Defer, Féliciano Gomez, Romain Jehanin, Delphine Méric et Solange Moumé)